Agences Régionales de Santé
Institut National Du Cancer
Autorité de sûreté nucléaire

Point sur le dispositif d’oncogénétique en région CVL en 2017

Vous pouvez télécharger le rapport sur le dispositif d’oncogénétique en région Centre Val de Loire 2017. Il met en évidence une progression importante de l’activité grâce aux moyens humains supplémentaires (2 conseillers en génétique et un médecin oncogénéticien).

Cela permet à la région d’atteindre en 2017 un taux de 80 consultations pour 100 000 hab (contre 55 en 2015 et 30 en 2014). La moyenne nationale était à 99 consultations pour 100 000 hab en 2016.

Les délais de rendez-vous, variables selon l’urgence des résultats, sont satisfaisants.

Les patients et les personnes apparentées porteuses d’une mutation les prédisposant héréditairement à un cancer sont ensuite suivis dans le cadre de programmes régionaux et inter-régionaux, notamment PREDIG et PHARE.

2 points de vigilance pour l’avenir :

  • le besoin de conforter les moyens non médicaux dédiés à l’oncogénétique (secrétariats) du fait de l’augmentation de l’activité,
  • la position ministérielle attendue sur le financement des tests génétiques.
Publié le : 28 mars 2018
Dernière mise à jour le : 28 mars 2018