menu

3C et RCP

Les Centres de Coordination en Cancérologie (3C) sont des entités regroupant un ou plusieurs établissement(s) public(s) et/ou privé(s).

Ils ont pour objectif de rendre plus lisible l’offre de soins en cancérologie au sein des établissements rattachés et de garantir une démarche qualité, en s’assurant notamment du bon fonctionnement des RCP. Ils veillent également à la mise en place du dispositif d’annonce et à la remise du Programme Personnalisé de Soins (PPS). L’une de leurs missions de démarche qualité porte sur le recueil et la traçabilité des données d’activité ainsi que l’évaluation des pratiques.

 

Répartition et coordonnées des 3C en région Centre-Val de Loire

100 RCP pour proposer un traitement adapté

La réunion de concertation pluridisciplinaire (RCP) de cancérologie est une réunion de praticiens de disciplines différentes dont l’objectif est d’émettre des propositions diagnostiques ou thérapeutiques pour la prise en charge des patients atteints de cancer. Les propositions doivent être personnalisées, en s’appuyant sur des référentiels de bonnes pratiques, tout en préservant la responsabilité individuelle des thérapeutes en charge des patients et le libre choix du patient.

 

La RCP est organisée par un ou plusieurs établissements, en lien avec le 3C. Elle est disponible dans tous les établissements autorisés. Elle peut être consacrée à une seule pathologie ou en concerner plusieurs.

Les RCP en région Centre-Val de Loire suivent une Charte de fonctionnement signée par tous les animateurs de RCP de la région.

 

Le quorum des RCP définit les spécialités médicales qui doivent être présentes lors de l’examen d’un dossier pour que la proposition thérapeutique soit valide.

 

Oncocentre et les groupes de travail experts propres à chaque spécialité mettent à jour les quorums pour chaque RCP, en tenant compte du contexte régional.

 

Toute nouvelle RCP créée dans la région doit faire l’objet d’une déclaration auprès du Réseau OncoCentre. Cette déclaration se fait sur la fiche de déclaration qui doit être renseignée et retournée au Réseau.

Les RCP de recours

L’objectif de la RCP de recours est de garantir à chaque patient l’accès à l’expertise médicale, quel que soit son lieu de traitement. Cette expertise se matérialise par la discussion systématique de son dossier médical entre experts cliniciens afin de proposer la prise en charge la plus adaptée.

 

Organisées au niveau régional, interrégional ou national, il en existe deux types :

  • En appui de la RCP locale pour des cas difficiles qui nécessitent une expertise particulière. Le patient est pris en charge par l’établissement « local ».
  • En réponse nécessaire à la prise en charge d’une tumeur rare ou d’une activité de niveau régional (oncopédiatrie…). Le patient est pris en charge par l’établissement « expert ».

 

Ces RCP se déroulent en visioconférence. Elles utilisent le DCC

En région Centre-Val de Loire, il existe actuellement 8 RCP de recours régional et inter-régional :

  • Hématologie et recours régional
  • Oncopédiatrie
  • Carcinome hépatocellulaire
  • RENATEN (inter-rég)
  • RENATEN (régional)
  • Oncogénétique PREDIG
  • ORL
  • Tumeurs de l’appareil locomoteur

 

Contacts et coordonnées des RCP de recours

 

Cette organisation est évolutive. D’autres RCP sont amenées à se former sur d’autres thèmes, en fonction des besoins et des collaborations.

Il existe également des RCP de recours national pour les cancers rares :

  • RCP de recours onco-VIH (COREVIH Centre)
  • RCP de recours des tumeurs thymiques
  • RCP de recours TUTHYREF (Tumeurs THYroïdiennes REFractaires)
  • RCP de recours CIRTAL (sarcomes)