menu

Pédiatrie

Chaque année, En France, environ 2 550 nouveaux cas de cancers sont diagnostiqués chez les enfants (1 750) et les adolescents (800). La survie des enfants et adolescents atteints de ces cancers s’est améliorée de manière très significative ces dernières décennies et dépasse aujourd’hui les 80%.

Une prise en charge spécifique en réseau

La prise en charge des enfants fait l’objet d’une organisation particulière. Les établissements autorisés doivent répondre à des critères d’agrément pour la pratique du traitement des cancers des patients de moins de 18 ans. Ils sont reconnus centres spécialisés.

Par ailleurs, chaque centre spécialisé doit appartenir à une organisation hospitalière interrégionale de recours en oncologie pédiatrique, identifiée par l’Institut National du Cancer par voie d’appels à candidatures. Ces organisations hospitalières interrégionales de recours en oncologie pédiatrique, au nombre de sept, ont pour objectif de garantir l’équité d’accès aux soins sur le territoire pour tous les patients de moins de 18 ans.

 

En région Centre-Val de Loire, le centre spécialisé est l’hôpital Clocheville du CHU de Tours.

Il fait partie de l’organisation Grand Ouest Cancers de l’Enfant (GOCE).

 

Les traitements des différentes hémopathies et cancers des enfants sont uniques en France quel que soit l’hôpital concerné.

Le réseau d’oncologie pédiatrique permet, pour les patients de la région, une prise en charge coordonnée entre le service de pédiatrie le plus proche de la famille et le service d’oncologie pédiatrique du CHU de Tours :

 

  • Le bilan initial est réalisé et le schéma de traitement est décidé au CHU de Tours.
  • Les traitements compliqués (chimiothérapies lourdes, aplasies longues) sont administrés et gérés dans le service d’oncologie pédiatrique du CHU de Tours.
  • Les chimiothérapies « standard », le suivi et les complications de ces chimiothérapies, les transfusions sont assurées par le service de pédiatrie le plus proche du domicile.
  • Le suivi est réalisé en alternance entre les deux services concernés.

 

Pour en savoir +

Site de l’Hôpital Clocheville

Les adolescents et jeunes adultes

Le Plan cancer a identifié la nécessité de prendre en compte les besoins spécifiques des adolescents et des jeunes adultes atteints de cancer (15-24 ans).

 

L’enjeu, pour cette tranche d’âge intermédiaire, est d’abord d’améliorer la qualité des décisions thérapeutiques en mobilisant, lors des réunions de concertation pluridisciplinaires, les compétences de cancérologie adulte et de cancérologie pédiatrique. Il s’agit ensuite de renforcer l’accompagnement apporté à ces jeunes en termes de soins de support et de coordination de leur parcours.